Guitare sèche ? Guitare acoustique ? Les novices et les non-initiés en guitare se sont certainement déjà demandés s’il s’agissait de deux instruments différents. La réponse est simple : il s’agit du même instrument.

Contrairement à la guitare électrique, la guitare sèche ne nécessite pas d’amplificateur pour projeter sa musique. Cette projection est rendue possible grâce à la caisse de résonance que la version électrique ne possède pas. Cependant, certains modèles électro-acoustiques permettent le branchement sur un amplificateur utile en cas de concert.

La famille des guitares acoustiques regroupe plusieurs modèles.

La guitare classique

On doit la guitare classique à Antonio de Torres (1817-1892). Ce luthier espagnol a littéralement modernisé et popularisé l’instrument. Il l’a sorti des salons de la haute société qui ne prêtaient guère attention à ses qualités musicales.

Les guitares conçues par ce passionné ont connu un succès mondial grâce à un son clair et à la puissance de projection.

Cette guitare possède douze cases hors table. Elle se joue avec les ongles ou du bout des doigts. Autrefois, ses cordes étaient fabriquées en boyaux d’origine animale. Désormais, le nylon a remplacé les boyaux. Les cordes aigues sont généralement en nylon tandis que les cordes graves sont en soie gainée de métal.

La guitare flamenco

Originaire d’Andalousie et emblème du style espagnol, la guitare flamenco est une sous-catégorie de la guitare classique. Les deux modèles ont de nombreuses similitudes. Néanmoins, la guitare flamenco est plus fine et légèrement plus petite. Sa légèreté favorise un jeu rapide et percutant afin de couvrir les pas des danseurs.

Le guitariste de flamenco est le plus souvent assis. Il tient son instrument sur sa cuisse et maintient le manche sur son torse. Le jeu espagnol implique une rythmique et un doigté très particuliers maîtrisé au bout d’années de pratique.

La guitare folk

La guitare folk a été inventée par l’Américain Christian Frederick Martin (1796-1873). Les artistes de musique folk américains l’ont longtemps utilisée durant leurs concerts. Christian Frederick Martin introduit des cordes métalliques, une caisse de résonance plus volumineuse et une table d’harmonie plate résistante aux tensions des cordes. Cette innovation a conféré une sonorité métallique, puissante et agréable à l’oreille.

Dotée de quatorze cases hors table, la guitare folk se joue avec un médiator ou en picking (jeu utilisant les doigts indépendamment les uns des autres). Il est toujours judicieux de se familiariser aux deux méthodes.

Les cordes de la guitare folk sont assez tendues. Par conséquent, l’exécution des solos peut s’avérer plus ardue qu’en guitare électrique. Bien que ce soit le cas pour tous les instruments de musique, la guitare folk impose de la persévérance et de l’implication pour jouer de manière juste. Les débutants ne doivent surtout pas baisser les bras. Tôt ou tard, leurs efforts payeront.

La guitare jazz manouche

Popularisée par Django Reinhardt, la guitare manouche est issue de l’association du fabricant français Selmer et du luthier italien Mario Maccaferri dans les années 1930.

Comparativement à la guitare folk, la manouche est plus massive et possède un manche large. Son ouïe (trou taillé dans la caisse de résonance) peut être en forme de O (petite bouche) ou de D (grande bouche). Le modèle à petite bouche est plus utilisé pour les solos.

Tout comme en guitare flamenco, la guitare manouche se pratique en position assise. Le poignet est toujours décollé de la caisse pour garantir la rapidité du jeu. En raison de l’épaisseur des cordes, mieux vaut utiliser un médiator épais.

Conclusion

La guitare sèche couvre un vaste pan de la musique contemporaine. Chaque modèle offre un son différent. Votre guitare doit évidemment coller au style musical que vous souhaitez interpréter et à la sonorité qui vous plait.

La guitare classique vous conviendra si vous souhaitez rester dans un répertoire classique et mélodieux agrémenté d’arpèges. Cette guitare convient également aux passionnés de flamenco et du style espagnol.

La guitare folk est la plus polyvalente de toutes. Presque tous les styles musicaux peuvent être interprétés. Elle se prête également à de nombreuses techniques de jeu : arpèges, rythmiques et solos. Vous pourrez jouer vos titres pop et de variété préférés à l’envi.

La guitare manouche est parfaite si vous aimez les influences gitanes, les solos et le jeu rapide.

Lorsqu’on débute en guitare, les cordes, surtout les métalliques, provoquent des douleurs au bout des doigts. Celles-ci peuvent décourager plus d’un débutant. Mais, sachez qu’elles sont temporaires. Plus vous jouerez, plus elles s’estomperont. Au fil du temps, des callosités se formeront aux bouts de vos doigts, surtout à l’index et au majeur qui sont les plus sollicités, et atténueront la douleur.

Il est deux styles musicaux auxquels la guitare sèche ne convient pas. Si vous êtes féru de blues et de rock, optez plutôt pour la guitare électrique.

Pour conclure, prenez le temps de vous renseigner auprès d’un professionnel averti dans un magasin de musique. Renseignez-vous et, surtout, essayez plusieurs modèles. Le son et le confort de jeu sont primordiaux pour vous apporter plaisir et progression. Vous trouverez à coup sûr la guitare la mieux adaptée à vos préférences musicales, votre morphologie et votre budget.

Concernant les cordes de guitare :