Johnny Hallyday, 60 ans d’une carrière emblématique

La naissance d’une Rockstar

Véritable emblème de la chanson française, Johnny Hallyday de son vrai nom Jean-Philippe Smet- a vu le jour le 15 juin 1943 à Paris. Issu d’une une famille modeste, il n’a pas connu une enfance classique. Son père a en effet tardé à le reconnaître. Après la séparation de ses parents, peu de temps après sa naissance, le jeune Jean-Philippe est confié à sa tante Hélène Mar. Celle-ci lui transmettra le goût de la scène.

Ses filles Desta et Menen étant danseuses, Johnny a pu mettre un pied dans le monde artistique de façon précoce. Le mariage de Desta avec un danseur américain, Lee Hallyday, va marquer une nouvelle étape dans la vie de la Rockstar. Le jeune homme devient une figure paternelle pour Jean-Philippe, et c’est d’ailleurs lui qui va inspirer son nom de scène en le surnommant Johnny. C’est également grâce à sa cousine Desta et son mari Lee Hallyday que Johnny se produira sur scène pour la première fois en 1956, lors de la première partie du spectacle à Copenhague.

A son retour à Paris, Johnny a trouvé sa voie. Inspiré par Elvis Presley, il sort un premier album en 1960 et connaît rapidement un grand succès sur scène. Au fil de sa carrière, les salles de concert ne désemplissent pas. Il multiplie les collaborations artistiques avec de nombreuses figures de la chanson française. Il fera même quelques apparitions au cinéma. Son tragique décès à l’âge de 74 ans va émouvoir la France entière et marquera la fin d’une carrière emblématique du rock et de la chanson française.

Les vinyles encore disponible de Johnny

Une carrière marquée par de nombreuses collaborations

Le premier album de celui qui sera désigné désormais comme Johnny Hallyday sort en 1960. L’artiste en herbe n’a que 17 ans lorsqu’il sort son album T’aimer follement avec la maison de disque Vogue. Inspiré par Elvis Presley, l’album ne séduit par les français dans un premier temps. Le rock peine encore à s’imposer en France. Mais très vite, les ventes décollent. Sur scène, le jeune artiste déclenche l’hystérie parmi les spectateurs.

Avec l’album Salut les copains, il devient le symbole d’une génération, notamment grâce au tube L’idole des jeunes. Son retour de service militaire en Allemagne est marqué par une collaboration avec Long Chris dans l’album Johnny chante Hallyday. Avec les albums Vie et Flagrant délit, Johnny Hallyday prend une tournure plus engagée à l’occasion d’une collaboration avec Philippe Labro.

Sa rencontre avec Michel Berger dans les années 80 donne naissance à l’album Rock’n’Roll Attitude, qui contient le tube Quelque chose de Tennesse. Avec Jean-Jacques Goldman, il sortira l’album Gang (Laura, L’envie, Je te promets). Johnny Halliday fête ses 50 ans en 1993 mais ne perd rien de sa gloire. Il est toujours autant sollicité par de nombreux artistes qui souhaitent collaborer avec lui. Son tube Allumer le feu est le fruit d’une collaboration avec Pascal Obispo avec qui il réalise l’album Ce que je suis. Il change à plusieurs reprises de maison de disque ou de producteur. En 2016, il sort son album live Rester vivant tour. Ce sera son dernier album. Presque un an après son décès, son album posthume Mon pays c’est l’amour est publié.

Un amour pour l’Amérique qui ne le quittera jamais

Johnny Hallyday a toujours gardé les Etats-Unis en ligne de mire. Son nom de scène est lui-même inspiré du nom de scène de son cousin par alliance, Lee Hallyday, qui était un danseur américain. Son père de cœur -comme il le surnommait- lui a permis de mettre un pied en Amérique, où le Rock est à la mode.

La France peine à adopter ce nouveau style musical. Le jeune Johnny reçoit des albums tout droit venus d’Amérique, grâce aux parents de Lee Halliday. C’est ainsi qu’il découvre Elvis Presley, qui deviendra pour lui une véritable idole. Chanteur quelque peu controversé à ses débuts, Johnny Hallyday deviendra l’icône d’une France rebelle.

Durant sa carrière, il reprendra de nombreux titres américains. En 1972, il sort l’album Country Folk Rock, confirmant une fois de plus son amour de l’Amérique. Il a vécu de nombreuses années aux Etats-Unis, d’abord avec sa compagne Sylvie Vartan puis avec Laetitia. Toute sa vie, Johnny Hallyday apportera une touche américaine à la France.

Un pied sur scène dès le plus jeune âge

Saviez-vous que Johnny Hallyday n’était jamais allé à l’école ? Le jeune prodige suivait des cours par correspondance pour pouvoir suivre partout sa cousine Desta et son mari Lee Hallyday en tournée. C’est d’ailleurs eux qui lui ont permis de se produire pour la première fois sur scène, à l’âge de 13 ans seulement. Tandis que d’autres enfants de son âge fréquentaient le collège, le jeune Johnny démarrait sa longue carrière musicale.

Une icone de la chanson française

L’annonce du décès de Johnny Hallyday a bouleversé les français, traduisant l’amour que des millions de personnes lui portent de façon incontestable. Depuis les années 60, il a commencé une carrière qu’il a mené à bout de souffle jusqu’à la fin de sa vie. Une carrière emblématique qui a révolutionné la chanson française. Plus de 50 albums, des centaines de chansons et parmi elles, beaucoup de tubes. Fruit de ses nombreuses collaborations, la carrière musicale de Johnny ne s’est jamais essoufflée. Découvrez, ou redécouvrez un symbole de la chanson française.

Réécoutons le titre emblématique de l’artiste