Vous avez déjà entendu parler de stylophone, mais vous ne savez pas de quoi il s’agit ? Vous souhaitez peut-être en acquérir et ne savez absolument pas comment vous y prendre ? Il est temps de découvrir de quoi il s’agit concrètement. Ce contenu vous présente les différentes fonctionnalités de cet outil, tout en mettant à votre disposition quelques conseils pratiques pour son utilisation.

Présentation spécifique du stylophone

Les années 60 furent une époque marquée par la course à la miniaturisation. Tous les concepteurs d’appareils orientaient leurs travaux vers ces principes pour finir par produire des outils exceptionnels. C’est dans cette optique que la maison Dubreq entreprend la conception d’un instrument de musique qui aboutit à la création du stylophone. C’est l’un des plus petits appareils de musique qui, équipé d’un clavier en métal, permet de jouer des notes grâce à son stylet. En effet, ce stylet au contact de l’appareil émet des sonorisations et c’est ainsi qu’il est utilisé pour jouer des notes musicales.

Il fonctionne, selon le même principe qu’un piano, car ses notes sont réparties en deux zones principales. La zone inférieure joue le même rôle que les notes blanches du piano et vice-versa pour la zone supérieure. Contrairement au piano, pas besoin d’utiliser tous les doigts de la main pour produire de la musique. Il suffit de pointer le stylet sur les notes souhaitées en effectuant une pression légèrement supérieure à celle émise sur un stylo pendant l’écriture.

Les différentes parties d’un stylophone et leurs rôles

Il est important avant l’utilisation de tout objet, de veiller à connaître toutes ses parties essentielles et leurs fonctionnements. Il en est de même pour ce petit appareil. Il est constitué en particulier d’un stylet, de l’emplacement du stylet, de son clavier, de deux commandes (vibrato et marche/arrêt), d’un turning contrôle et d’une sortie ligne. Certains stylophones ont des démos qui proposent des enchaînements de son en Pop ou en rock. Outre ces éléments, il en existe d’autres avec des fonctionnalités bien plus importantes.

  • Turning accord : réglé par défaut à 440 Hz, il permet d’appliquer un niveau de diapason quelconque au son émis. Pour ce faire, il suffit de positionner et de maintenir le stylet sur une touche donnée et d’actionner le bouton synchroniseur jusqu’à obtention du résultat. Vous devez également veiller à positionner l’appareil sur le côté avant d’y procéder.
  • Alimentation : pour son fonctionnement, l’appareil a besoin d’une source d’énergie. Pour cela, il est équipé d’une batterie qui se charge de son alimentation. Des simples recharges, selon le même principe de la guitare suffisent à fournir de l’énergie en permanence au dispositif.
  • Glissando : C’est une fonctionnalité disponible sur le piano et aussi sur le stylophone. Pour le produire, il suffit de positionner le stylet sur une touche et de la faire glisser d’un point à l’autre pour obtenir l’effet recherché, tout comme sur un piano.
  • Le vibrato : tout comme le Glissango, c’est un effet que le petit appareil peut reproduire à l’image de son homologue. L’appareil ne donne pas la possibilité de régler la puissance de cet effet. L’utilisation se fait donc en fonction du réglage définitif fait pendant la conception.
  • Sortie : c’est la partie de l’appareil qui permet d’augmenter le son produit. Elle permet une connexion avec un amplificateur de son. Ce qui le rendra plus audible.

Conseils d’utilisation d’un stylophone

Le stylophone est un appareil qui nécessite beaucoup d’attention pendant son utilisation. Il existe des pratiques qui peuvent influencer en bien ou en mal son fonctionnement.

  • L’entretien de l’appareil : il convient ici, de le nettoyer régulièrement pour ne pas permettre l’infiltration des particules. En effet, les débris de saleté infiltrés dans l’outil peuvent entraîner des dysfonctionnements de plusieurs sortes. Cela se fait en utilisant un chiffon doux. Mais, dans un cas de craquement sur le clavier pendant l’utilisation, optez pour un outil de nettoyage adapté aux métaux.
  • L’utilisation appropriée des commandes : chaque touche de l’appareil a une utilisation particulière. Il est donc maladroit de forcer une fonctionnalité inexistante sur l’appareil en faisant des combinaisons ou des pratiques inadéquates au risque de l’endommager.
  • L’utilisation soignée du fil : il s’agit du fil tendeur reliant le stylet au stylophone. Compte tenu de sa fragilité, il doit être utilisé avec délicatesse. S’il est extrêmement tendu pour une longue durée, il peut couper et interrompre l’exécution des partitions.
  • La mise en position éteinte de l’outil en cas de non-utilisation. Cela permet de rallonger la durée de vie de la pile. Mais si pendant l’utilisation vous constatez que le stylophone n’émet pas un bon son, il suffit de changer simplement la pile.

Avis Stylophone : ce qu’on en pense !

Les clients du stylophone sont nombreux. Qu’il s’agisse d’un acheteur qui utilise personnellement l’outil, ou qui veut simplement l’offrir, chacun y trouve son compte. L’appareil est de bonne technologie avec assez de fonctionnalités et est proposé à un très bon prix. C’est aussi l’allié des musiciens qui aiment faire de la musique à tout bout de chemin. Car sa petite taille permet de l’emporter pendant les différents déplacements. Il y en a qui apprécient particulièrement l’aspect synthétiseur de l’appareil. Il est capable d’émettre des sonorités semblables à celles de la clarinette ou du violon. Cependant, certains déplorent l’aspect non-personnalisable des fonctions comme le vibrato.

Vous savez désormais ce que c’est qu’un stylophone et comment l’utiliser. Alors, si vous avez été séduit par ses fonctionnalités, vous pouvez en acheter sur les plateformes en ligne, ou dans des espaces de commercialisation d’instruments et d’appareils musicaux.

Quel stylophone choisir ? Les trois produits que nous conseillons

Stylophone Original S1
  • Stylophone Original S1 Clavier Electronique musical avec stylo
  • Un modèle au look rétro qui permet un entrainement et surtout des enregistrements possible.
  • réglage de la tonalité possible dans les styles : classique, synthétique ou basse
  • Un petit produit qui tient dans la poche mais avec un stylet un peu court
  • voir le prix
Stylophone BBX1
  • Stylophone BBX1 Beatbox Machine de rythme électronique Noir/Blanc
  • Un modèle atypique qui ne laisse pas indifférent avec ses fonctions de scratching et ses sons beatbox, basse et percussion.
  • Un outil résolument rétro qui permet à son tour de développer sa créativité dans le métro par exemple. D’autant qu’il dispose d’une fonction enregistrement et d’un lecteur de MP3.
  • Un appareil léger et pas toujours facile à manipuler surtout du coté scratching.
  • voir le prix