Comment lire une tablature de guitare ?

Une tablature, en musique, fait référence à un système de notation musicale pour instruments de musique. Le doigté et le rythme sont indiqué sur une représentation schématique de chaque partie de l’instrument.

Les informations qu’elle représente sont différentes des informations des partitions musicales, car la méthode de tabulation prend en compte la particularité de l’instrument de musique, et elle peut à la fois simplifier la performance et informer le joueur sur l’utilisation de l’instrument de musique.

Contrairement à ce qu’on dit couramment, la tablature ne monte pas le doigt à utiliser, mais à la position du doigt, quelle qu’elle soit. Cela signifie que l’interprète conserve le choix du doigté qu’il utilise, car la tablature ne donne pas d’instructions à ce sujet.

Les nombres (dans les tablatures italiennes) ou les lettres (dans les tablatures françaises) indiquent les frettes à utiliser et non les doigts. Elles sont principalement utilisées pour les instruments à corde, en particulier la guitare, mais peut aussi être trouvée pour beaucoup d’autres instruments dont la batterie, l’accordéon ou même le piano.

Quels sont les avantages de la tablature ?

La tablature est avant tout simple, facile à maîtriser et plus intuitif qu’une partition « classique ». En effet, dans le cas d’une guitare, sur une tablature, il est possible d’immédiatement visualiser le manche et les cordes, donc il est possible de jouer sans connaître le vocabulaire musical (le nom des accords, des notes, etc)

Les tablatures permettent également de mieux connaître votre instrument, et dans le cas de la guitare, le manche de l’instrument. En effet, s’il est possible de comprendre à force d’écoute qu’une même note peut être jouée à différents endroits sur le manche, étudier une tablature permet d’avoir une vision globale.

Quels sont les éléments à connaitre pour comprendre une tablature ?

Pour commencer, une tablature est composée de lignes, qui représentent les cordes de l’instrument. Le nombre pourra donc varier, de 4 à 12, selon le type de guitare, basse ou n’importe quel autre instrument à corde. La ligne la plus en bas représente la corde la plus en bas lorsque l’instrument est tenu normalement.

Les tablatures italiennes pour luth sont une exception. Contrairement aux tablatures de guitare ou aux françaises, la représentation des cordes est inversée : la ligne la plus en bas représente la corde la plus en haut.

Les chiffres représentés sur les lignes correspondent à la frette sur laquelle le doigt doit être posé. Par exemple, si sur une tablature, 2 est marqué sur la corde la plus en bas, le joueur devra poser son doigt sur la corde la plus en bas, dans la deuxième frette (en partant du haut), pour réduire le temps de vibration des cordes, changeant ainsi la hauteur de la note.

Si le chiffre 0 est inscrit, cela signifie que le joueur doit jouer une « corde à vide » c’est-à-dire qu’il doit gratter la corde sans appuyer sur le manche.

Le rythme, lui, est représenter comme sur une partition classique, avec des hampes, mais dont la représentation est simplifiée : un trait représente une noire, deux trait verticaux reliés par un trait horizontal représentent une croche, et ainsi de suite.

Un chiffre sans trait revient à une ronde, et un trait ne remontant par jusqu’au chiffre doit être lu comme une blanche.
Pour la dynamique, ce sont les conventions de la musique classique qui sont reprises (forte, piano, crescendo, etc)

Un livre pour bien débuter

La guitare en 15 minutes par jour pour les Nuls, mégapoche
  • 288 Pages - 04/26/2018 (Publication Date) - First (Publisher)

Quels sont les avantages et les inconvénients de la tablature ?

Les avantages

Par rapport à l’apprentissage du solfège, qui prend plusieurs années, avant même de pouvoir jouer d’un instrument, l’apprentissage de la lecture des tablatures est bien plus simplifié est intuitif.

La tablature résout également les questions d’apprentissage de nouvelles notes : si une nouvelle note doit être expliquée pour être jouée correctement, un chiffre sur une tablature appartient au même système, une fois le principe de la tablature compris, il suffit de savoir compter (par exemple, si un joueur a compris comment jouer un « 1 » sur une tablature, il comprendra immédiatement comment jouer un « 5 », il n’aura qu’à compter les frettes sur le manche de son instrument).

De plus, la tablature permet de voir d’un coup d’œil les mouvements nécessaires à faire sur le manche (ce qu’on appelle un « démanché ») : il est facile de voir qu’on va de la frette 1 à 3 à 5 puis à 4 par exemple.

Une tablature permet également d’utiliser les différentes gammes en se souvenant uniquement de la position des doigts sur le manche, ce qui est bien plus aisé que pour le solfège classique.

Les inconvénients

Il faut garder en tête qu’une tablature est écrite spécifiquement pour un instrument précis, et pas un autre, (à part ceux similaires). Par conséquent, la tablature n’est pas vraiment une musique, mais plutôt un intermédiaire entre les notes et le joueur.

Les partitions « classiques » peuvent être transposées sur n’importe quel instrument, ce qui n’est pas possible pour une tablature. Les possibilités de transcriptions sont dont limitées.

Si vous ne maîtrisez pas très bien le rythme d’un morceau, une tablature peut aussi vous induire en erreur : l’espacement entre les chiffres de la tablature ne correspond parfois pas au rythme réel, ce qui crée un rythme erroné.

Enfin, un côté le plus néfaste qu’il faut souligner est qu’on finit par toujours parler frettes ou de cases, et non de notes. Par conséquent, on ne parle pas forcément de musique.

Il est important de se rappeler quelles notes sont entendues lors de la lecture des chiffres ou des lettres sur la tablature. Un élément qui est d’autant plus nécessaire lorsqu’il faut communiquer avec d’autres musiciens qui ne jouent pas du même instrument (et donc pour lesquels la tablature n’est pas adaptée).

Si le joueur ne sait lire qu’une tablature, il ne pourra communiquer qu’en indiquant les cordes qu’il joue et les frettes utilisées, ce qui compliquera le jeu pour les autres musiciens qui lisent une partition « classique ».

Ainsi, si vous avez acquis une guitare, mais n’avez jamais eu l’occasion de prendre des cours de solfège, recourir aux tablatures vous permettra de maîtriser rapidement votre instrument, sans avoir à vous plonger dans la théorie musicale, qui peut être ardue, et parfois décourager l’apprentissage d’un instrument.

De plus, de nos jours, les tablatures pour guitare sont très faciles à trouver un peu partout, gratuitement. Toutefois, si vous désirez jouer dans un groupe, avec des musiciens lisant des partitions classiques, il est préférable d’apprendre au moins les bases du solfège. Votre jeu n’en sera qu’amélioré.