À l’achat comme au fil de son utilisation, le piano acoustique doit être accordé pour que le son reste mélodieux. Nombreux sont les facteurs qui peuvent accélérer ce désaccord : le temps, l’humidité, les variations de température ou encore le déplacement.

Les bons musiciens le savent, un piano mal accordé ne produira que du son altéré et disgracieux. Pour y remédier, l’accordage du piano est réalisé essentiellement au moyen de la clé d’accordage.

Cette intervention est souvent confiée à l’accordeur professionnel, mais si vous avez la main qu’il faut, il vous sera possible d’apporter quelques réglages en vous munissant d’un bon outil.

Pour mieux comprendre l’usage de la clé d’accordage, il faut savoir avant tout que le piano est fait en bois et en métal. Ses cordes sont fabriquées en acier ou en alliage de cuivre et de l’acier.

Lorsque le musicien joue, chaque touche appuyée actionne un marteau qui frappe les cordes correspondantes. L’accordage consiste alors à ajuster la tension de chaque corde pour rétablir l’harmonie des sons.

Si le piano dispose de 88 touches, dont 52 blanches et 36 noires, les cordes comptent en revanche 220 et parfois 250, puisqu’il y a 2 à 3 cordes pour une touche. Le LA 440 est la référence admise pour affirmer qu’un piano est accordé.

Clé d’accordage du piano, trouver le ton juste

La clé d’accordage est formée d’un manche, souvent en bois, et d’un embout métallique, dont la forme peut être différente en fonction de la tête des chevilles à manipuler.

Elle peut être rectangulaire, en carré ou étoilée. Effectivement, la forme des chevilles varie selon le modèle du piano. Il est important de bien choisir sa clé d’accord afin d’éviter d’endommager le mécanisme de l’instrument de musique.

Bien entendu, une fois le bon outil en main, il reste de bien le manipuler pour également éviter de plier ou de tordre la cheville d’accord.

Plusieurs sont les méthodes de réglage à la clé. Il y a la pression-inertie qui est la plus répandue. Elle consiste tout simplement à appliquer à la clé deux forces opposées, dont une force en haut exercée avec les doigts et une autre force en bas réalisée avec le pouce.

Il y a par ailleurs la technique d’accordage Impact Tuning. Elle requiert un autre type de clé appelé Impact Tuning Lever. Il se distingue par la présence d’un poids au niveau du manche. Ajustable, ce poids sert à accommoder différentes résistances dues à la friction de la cheville.

La clé à têtes interchangeables est aussi un modèle excellent si vous disposez de plusieurs types de piano. C’est pratique et moins cher.

Clé d’accordage, bon à savoir

Pour obtenir un bon accordage par l’utilisation de la clé d’accordage, voici quelques conseils. Le réglage consiste à travailler en premier la corde centrale.

Les deux autres cordes de part et d’autre sont immobilisées au préalable, à l’aide d’une pince ou d’une sourdine, ou de la bande de feutre. La note LA est réglée sur la vibration de 440 Hz, puis la clé d’accordage est utilisée pour accorder les 12 notes autour de ce LA.

Ensuite, sur la base de ces notes rectifiées, l’accordage va s’effectuer sur les octaves (de Do à Do, de Ré à Ré, etc.), et pour terminer, l’accordage se fera sur les deux dernières cordes de chaque note, à partir de la corde centrale déjà réglée.

Quand il procède au réglage, l’accordeur agit avec minutie et précision : la tête de cheville doit être tournée délicatement, sans la tordre ou risquer de la faire pencher vers un côté ou un autre.

Si cela se produit, la tension de la corde pourra être faussée, et le réglage ne durera pas, en raison de la déformation de la cheville qui retient la corde. Un bon accordage respecte la disposition de la tête de cheville, tout en positionnant la corde comme il faut. En bref, il faut du doigté pour manier la clé d’accordage.

Avis sur la clé d’accordage

Les plus :

  • C’est un outil de précision, et on en trouve de bonne qualité aujourd’hui, provenant des États-Unis, mais aussi de Chine. Le modèle à têtes interchangeables est pratique et permet une bonne prise en main.
  • Les kits d’outils d’accordage sont disponibles, et sont très complets pour apprendre à accorder soi-même son piano.

Les moins :

Comme l’utilisation de la clé d’accordage demande d’avoir l’oreille fine et beaucoup de patience et du temps, les débutants peuvent avoir du mal à la maîtriser.

Pourquoi acheter une clé d’accordage ?

Si le budget est assez limité, l’achat d’une clé d’accordage est la solution parfaite pour faire vibrer de nouveau le son du piano. Mais c’est surtout l’outil préféré des accordeurs de piano, puisqu’il permet de mettre leur potentiel d’écoute à l’épreuve.

Enfin, il est important de savoir que l’accordage du piano doit se faire une fois ou deux fois par an. Un piano neuf devra être accordé plus souvent, parce que sa structure a besoin de temps pour se stabiliser.

Un kit de clé d’accordage avec un excellent rapport qualité prix

Kit Outil Accordeurs de Piano 6Pcs Réglage Outil de Fixation de Piano - 1 Marteau d'Accordeur en Forme L + 1 Bande de Tempérament + 2 Sourdine en Caoutchouc + 2 Sourdine avec Poignées
  • RÉGLABLE ET L'accord vocal est utilisé pour calmer les cordes extérieures, et il suffit d'accorder deux octaves en même temps.
  • DURABLE ET ROBUSTE: 4 Mute (deux avec poignées) sont effilés pour faciliter le transfert de la pièce en matériau en caoutchouc de haute qualité, durable et durable.Le foulard avec arbre en bois est pour le confort et le confort lors d'un travail stupide.
  • EFFICACE ET NÉCESSAIRE: Avec les outils, vous pouvez terminer le travail d'édition de piano vous-même, économisant ainsi de nouvelles compétences dans ce processus et de l'argent. Kit indispensable pour les pianistes pour régler le piano.
  • EMBALLAGE COMPRENANT: 1 marteau accordeur en L, 2 muets avec poignées, 2 muets, 1 bande de trempe; Vous aide à accorder votre piano.
  • SERVICE ET GARANTIE: Si vous avez un problème avec ce produit, vous pouvez profiter de notre garantie de 180 jours. Nous changerons ou rembourserons pour quelque raison que ce soit.