Ce qu’il faut savoir sur la gamme de micro Blue Yeti avant un achat

Aux origines de la gamme de micro Blue Yeti

La gamme de micros Blue Yeti est l’une des deux lignes de microphones de la société nommée BLUE, acronyme de «Baltic Latvian Universal Electronics». Cette société américaine voit le jour en 1995 grâce à la collaboration du musicien Skipper Wise et de l’ingénieur du son Mārtiņš Saulespurēns.

À ses débuts, Blue conçoit des accessoires de musiques à destination des professionnelles et des musicophiles : casques, outils d’enregistrement et microphones. Elle se fait également plusieurs fois rachetées par des sociétés d’investissement ou des sociétés prospérant dans le domaine de l’électronique.

Durant la première décennie du XXIe siècle est lancée la première gamme Blue de micros USB à condensateur avec un prix très abordable. Disposant d’un design original tout en rondeur, cette première ligne de micros est appelée Snowball. Facile à brancher et utiliser, offrant de plus une qualité sonore d’enregistrement, cette première gamme gagne rapidement en popularité.

Blue développe alors une seconde gamme de microphones, plus haut de gamme, améliorant les caractéristiques et la qualité de la première gamme. En 2009, naît ainsi la gamme de micros Yeti.
Période d’engouement pour le home studio, de multiplications des musiciens semi-professionnels, de youtubers, de gamers en stream, d’ invités en podcast… la qualité, la simplicité et la versatilité des micros blue Yeti, en font vite une gamme de microphones populaires.

La gamme Blue Yeti offre un spectre de produits, allant du plus standard au plus professionnel. Ces micros trouvent leurs place sur les tables d’un public très diversifié.

3 bonnes raisons d’acquérir un microphone la gamme de micro Blue Yeti

Pour sa beauté et sa qualité : Les microphones de la gamme Blue Yeti ont une facture solide et sont stables… en dehors des boutons de contrôles qui sont la plupart du temps en plastiques, toutes les autres pièces sont dans des matériaux résistant au temps.

L’apparence esthétique de cette gamme, constituée du micro et de son socle, est un design très professionnel. Élément supplémentaire dans l’agrément, Blue offre une multitude de choix de couleurs. Dans une vidéo, ce microphone est un objet attrayant et élégant. Blue s’applique à donner à ses microphones une qualité sonore professionnelle, même en USB. La qualité sonore sur la version Yeti Pro est une haute résolution sonore de 24 bits/192 kHz. Les autres modèles ont une résolution sonore moindre, mais tout a fait suffisante, en terme de qualité, pour un usage de podcast.

Pour sa versatilité : une des grandes qualités de la gamme Yeti est la présence de 2 à 4 capsules électrostatiques selon les modèles qui permettent d’enregistrer avec des directivités différentes selon les situations et l’effet recherché.

Ainsi, en mode cardioïde, le micro enregistre le son qui est émis devant lui. Il y a donc moins de sons parasites d’ambiance et la voix de la personne qui parle est plus claire. En mode bidirectionnel, c’est le son devant et derrière le micro qui est enregistré. Un dialogue entre deux intervenants, face à face, sera parfaitement enregistré par le micro. Le mode omnidirectionnel enregistre toute l’ambiance de la pièce et le mode stéréo offre une qualité d’enregistrement pour les instruments acoustiques.

Pour son usage facile : Ces micros en USB ont une technologie « Plug and Play », c’est-à-dire que pour les utiliser il suffit de les brancher à l’ordinateur. Pas d’installation laborieuse, pas de branchement complexes. La simplicité absolue, pour une utilisation rapide.

Les avantages et les inconvénients de la gamme de micro Blue Yeti

Les inconvénients

  • Le problème principal de la gamme Yeti vient du fait qu’il s’agit de micros à poser. Le bruit peut se transmettre si quelque chose heurte le socle du micro ou la table sur laquelle le micro est posé. Quand les boutons du micro sont manipulés durant un enregistrement, des bruits gênants sont aussi audibles. C’est pourquoi il est important de faire tous les réglages avant le début de l’enregistrement et d’éviter les vibrations durant l’enregistrement.
  • Le poids du microphone et de son pied offre certes une stabilité appréciable au microphone Yeti… mais cela rend aussi le transport un peu inconfortable. Notamment pour les versions Yeti standard et Yeti Pro qui pèsent 1550 g avec le socle. La version très simplifiée en fonctionnalités du Yeti Nano est plus légère, avec environ 600 g.
  • Il n’y a pas d’accessoires comme un filtre pop ou de bonnette anti-vent fourni avec le micro lors de l’achat. Ce sont des accessoires supplémentaires à acheter séparément.
  • Les boutons en plastiques sur les microphones standard ne sont pas harmonieux avec le corps du micro fait de matériaux de qualité supérieure.
  • En dehors des enregistrements de type acoustiques, le micro n’est pas très adapté à d’autres enregistrements musicaux de type guitare électrique, le rendu n’est pas satisfaisant.

Les avantages:

  • C’est une gamme de produits esthétiques, avec un beau design et de nombreuses couleurs proposées à la vente.
  • La gamme blue Yeti offre une qualité d’enregistrement professionnel, en USB (et XLR sur certains modèles) à tous ses micros, du plus simple en nombre de fonctionnalités au plus complexe.
  • Les micros proposent une versatilité dans les modes d’enregistrement. Les différentes capsules, plus ou moins nombreuses selon les modèles, permettent des enregistrements optimaux dans différentes situations et ambiances sonores. Le Yeti Nano propose un enregistrement cardioïde et omnidirectionnel grâce à ses deux capsules. Le Yeti X avec ses 4 capsules offre davantage de possibilités (stéréo + bidirectionnel).
  • Les contrôles de volume du micro sont directement sur le microphone et permettent des réglages en temps réel, sans latence. En outre, les micros disposent d’une prise pour casque avec un contrôleur de volume spécifique.
  • Les microphones disposent d’un bouton « muet » qui permet facilement de couper le son, pour, par exemple, échanger quelques commentaires en privé avec un interlocuteur pendant un podcast.
  • La marque propose des accessoires pour améliorer le confort d’enregistrement. Notamment, un bras articulé avec une suspension du micro, qui permet de réduire les problèmes de vibrations qui peuvent intervenir quand celui-ci est utilisé directement posé sur un bureau.
  • Le micro est simple et facile à brancher et à utiliser. Conçu en « plug and play », il ne requiert aucun driver à installer.

Acquérir un microphone de la gamme Blue Yeti, notamment pour réaliser des podcasts, c’est la garantie d’avoir un microphone avec un excellent rapport qualité/prix, durable, fiable et facile d’usage.